Combien coûte un serpent domestique ?

Tout comme les chats et les chiens domestiques, il est désormais possible d’avoir des serpents chez soi. Si vous êtes fan de cette espèce, il vous suffit de choisir votre reptile et d’en prendre soin chez vous. Mais avant de vous en procurer, vous avez besoin de vous poser plusieurs questions et de penser à certains détails. Comme leur durée de vie peut aller jusqu’à 40 ans, il convient donc de penser aux différentes dépenses liées à ses soins. Il est aussi important de tenir compte des accessoires indispensables pour le confort de l’animal et pour ses besoins. Alors, à combien peut s’élever le prix d’un serpent ? Quels sont les différents paramètres pouvant influencer ce coût ?

serpent beige dans son terrarium

Quel est son prix d’achat ?

Vous souhaitez acheter un serpent domestique ? Son prix peut grandement varier d’une centaine d’euros jusqu’à des milliers d’euros. Son coût d’achat dépend de plusieurs critères :

  • L’espèce sélectionnée ;
  • L’âge du serpent ;
  • Son apprivoisement.

En général, les serpents adultes sont plus coûteux par rapport aux jeunes compte tenu des coûts déjà dépensés. Les éleveurs ont, en effet, payé une certaine somme pour leur entretien et pour leurs besoins avant de les vendre. En outre, un serpent adulte est déjà en âge de procréer, ce qui explique aussi son coût plus élevé.

Quelle espèce de serpent domestiqué choisir ?

Aujourd’hui, plusieurs serpents peuvent supporter une vie en terrarium. Lorsque vous vous rendez dans une animalerie, il est possible de trouver les variétés suivantes :

  • Le python royal, avec sa longueur de 1 m 20, est disponible dans les grands terrariums. Il est généralement inoffensif, et très craintif. En étant un animal nocturne, ce python regius a l’habitude de prendre du repos en journée ;
  • Le boa constrictor ou boa empereur, qui fait partie des serpents inoffensifs. Il se démarque par sa longueur pouvant aller jusqu’à 2 m 50. A cause de sa grande taille, son alimentation est à surveiller constamment. Un boa constrictor imperator consomme normalement des cochons ou encore des lapins, ce qui peut expliquer son coût onéreux. Pour vivre confortablement, un boa a besoin d’un grand terrarium ;
  • Le serpent des blés panthérophis, qui est sans danger et parfaitement inoffensif. Néanmoins, il sait se défendre en cas de stress. Il s’adapte à différentes températures. Les Pantherophis guttatus sont plus répandus. D’ailleurs, on les retrouve souvent chez les débutants. Cette espèce peut mesurer jusqu’à 1 m 20 et possède une espérance de vie jusqu’à 15 ans. Elle se nourrit de rats ou de souris ;
  • Le serpent-roi de Californie, une espèce destinée particulièrement pour les éleveurs ou pour les amateurs de l’animal confirmés. En effet, il est très craintif et peut facilement mordre pour se défendre. Ainsi, il ne s’adresse pas à tout le monde.

Par ailleurs, faites attention à ne pas domestiquer un reptile venimeux. Pensez également à ne pas choisir comme animal de compagnie un serpent protégé. Prenez toujours soin de consulter la réglementation en cours concernant ces reptiles et leur domestication.

quelqu'un porte un serpent brun dans sa main

Les coûts annexes liés à l’acquisition d’un serpent

Si vous pensez adopter des serpents comme animaux de compagnie, il est nécessaire de considérer leurs accessoires et leur lieu d’achat. Ces points peuvent largement influencer son prix.

Pour le lieu d’achat, vous disposez généralement de quelques options pour vous procurer votre reptile :

  • Auprès des éleveurs professionnels, passionnés de ces espèces. Compte tenu de leur passion, vous êtes sûrs d’avoir un serpent en bonne santé et bien traité chez eux. Ils mettent en place un environnement favorable pour la croissance des serpents et leur procurent la nourriture nécessaire. Toutefois, avec un tel entretien, parfaitement soigné, le coût d’achat risque de grimper ;
  • Dans une animalerie, le reptile peut ne pas avoir tous les soins dont il a besoin. Il est possible de voir plusieurs serpents s’entasser dans un petit terrarium ou vivre dans de mauvaises conditions. Vous pouvez aussi avoir un animal avec un mauvais état de santé. Ici aussi, le prix d’achat d’un serpent peut être élevé, car l’animalerie possède plusieurs charges. Il peut s’agir d’une charge du local ou des salaires des employées ;
  • Dans un refuge, car certains propriétaires y remettent leur serpent pour différentes raisons. Vous pouvez alors y acquérir un reptile à moindre coût ;
  • Auprès d’un particulier, une personne adoptant un serpent peut décider de vous le vendre. Il est aussi possible qu’il vous vende ses petits. Avant l’achat, assurez-vous de l’état de santé de l’animal et faites attention aux charlatans. Demandez toujours une photo contractuelle du reptile.

Quel que soit le lieu d’achat, il est toujours important de vérifier le lieu de captivité de l’animal.

serpent noir et blanc mange une souris

Considérez les accessoires et les frais médicaux

Lorsque vous adoptez un serpent comme animal domestique, pensez à ses frais médicaux. En cas de maladie, il est important de l’emmener chez un vétérinaire. Or, le coût de consultation de ce dernier peut aller jusqu’à une trentaine d’euros. Le coût du traitement varie ensuite en fonction de la maladie de l’animal. Il risque de s’alourdir en cas d’interventions chirurgicales.

Comme un serpent vit pendant des dizaines d’années, il est important de lui créer un environnement confortable et stable. Ainsi, il pourra vivre sainement, ce qui vous évitera des coûts liés aux frais médicaux. De ce fait, avant son acquisition, pensez à anticiper les différents accessoires utiles pour le reptile. Prenez un terrarium de qualité et adapté à sa taille. Pensez aussi à acheter un éclairage, des cachettes, un substrat et un matériel de chauffage. N’oubliez pas de mettre un peu de décorations ou de branches pour aider l’animal à s’habituer à son environnement.